Lord Strathcona’s Horse (Royal Canadians)

L'identification de l'unité

Lord Strathcona’s Horse (Royal Canadians) Badge

PERSEVERANCE
« Persévérance »

Le Lord Strathcona's Horse (Royal Canadians) [LdSH(RC)] est une unité régulière de l’Arme blindée basée à Edmonton, en Alberta. Le Strathcona compte un poste de commandement régimentaire, trois escadrons de chars, un escadron de reconnaissance et un escadron de commandement et des services. Il emploie des chars Leopard C2 et Leopard 2 ainsi que des véhicules de reconnaissance Coyote pour accomplir ses missions de tir direct et de surveillance, d’acquisition d’objectifs et de reconnaissance.

Le LdSH(RC) fournit des forces blindées et de reconnaissance au 1er Groupe-brigade mécanisé du Canada dans l’Ouest canadien.

Le LdSH(RC) appuie l’instruction continue du personnel par l’entremise du Centre canadien d’entraînement aux manœuvres tout en soutenant divers cours et exercices nationaux tout au long de l’année.

Le Régiment sert le Canada conformément à sa devise « Persévérance ».

Liens connexes

Équipe de commandement

  • Commandant - Lieutenant-colonel E.D. Angell
  • Sergent-major régimentaire - Adjudant-chef Robert Clarke

Histoire

Veuillez consulter la page de la Direction – Histoire et patrimoine (DHP) pour en connaître plus sur l’histoire.

Histoire

En janvier 1900, Donald Smith (Lord Strathcona et Mount Royal) proposa de lever et d'équiper à ses frais un régiment monté pour servir dans la guerre sud-africaine ou «des Boers». Son régiment a été recruté en grande partie parmi les cowboys et les pionniers de l'ouest du Canada pour inclure des membres de la Police à cheval du Nord-Ouest (N.W.M.P.). Le commandement du «Cheval de Strathcona» fut confié au désormais célèbre surintendant du N.W.M.P., Sir Sam Steele. Le cheval de Lord Strathcona est arrivé au Cap, en Afrique du Sud, le 10 avril 1900 et est rapidement devenu indispensable à l'armée britannique. Employé comme éclaireur en raison de ses antécédents de pionniers et de cow-boys, le régiment a été impliqué dans de nombreuses escarmouches et batailles sanglantes contre les fusiliers à cheval Boer. La bravoure des Strathconas a été illustrée par les actions du Sgt Arthur Richardson lors d'une embuscade à Wolver Spruit. En voyant l'un de ses soldats tomber blessé de son cheval, le Sgt Richardson est revenu sous une pluie de coups de feu Boer, a récupéré l'homme blessé et l'a mis en sécurité. Le Sgt Richardson a par la suite reçu la Croix de Victoria pour sa bravoure. À la fin de la guerre, à la mémoire de la reine Victoria, le roi Édouard VII a présenté un drapeau royal au régiment, un honneur normalement réservé aux unités d’infanterie. Malheureusement, peu de temps après son retour de la guerre des Boers, le régiment a été dissous. En 1909, il a été réformé et nommé Lord Strathcona’s Horse (Royal Canadians), ou LdSH (RC). Au déclenchement de la Première Guerre mondiale, le régiment est mobilisé et formé en Angleterre. En mars 1917, le régiment entre de nouveau en action lors de la défense du front de la Somme. C'est au cours de ces combats que le Lt Frederick Harvey a remporté la Croix de Victoria pour avoir précipité un poste de mitrailleuse allemand et capturé la position du canon. Lors de la dernière grande offensive allemande en 1918, alors que les armées britannique et française étaient sur le point de se séparer, le lieutenant Gordon Flowerdew remporta la troisième Croix de Victoria du régiment. Le 30 mars 1918 à Moreuil Wood, le Lt Flowerdew a mené son escadron de 100 hommes sur une charge qui a vaincu une force allemande supérieure de 300 hommes appuyés par des mitrailleuses.

En juillet 1940, le LdSH(RC) et le Royal Canadian Dragoons sont mobilisés et regroupés sous le nom de 1st Canadian Motorcycle Regiment. Plus tard au cours de la même année, le Strathcona devient le 2e Régiment blindé, Lord Strathcona’s Horse (Royal Canadians). Le Régiment s’entraîne en Angleterre pendant deux ans sur des blindés de type Ram construits au Canada. Il entre en action pour la première fois en Italie, dans un rôle de blindé. L’une des batailles les plus mémorables à laquelle le Régiment a participé en Italie est la traversée de la rivière Melfa. Lors de cette bataille désespérée, une troupe de reconnaissance isolée du Strathcona, commandée par le Lt E.J. Perkins, établit une tête de pont sur la rivière Melfa. En attendant l’arrivée des renforts, la troupe parvient à conserver cette position bien qu’elle ne dispose d’aucune arme plus lourde que des mitrailleuses et des armes antichars à main contre les attaques répétées de l’infanterie et des chars allemands. Pour son leadership exemplaire lors de cette bataille, le Lt E.J. Perkins reçoit l’Ordre du service distingué.

Pendant la guerre froide, le Strathcona est déployé en Allemagne de l’Ouest à trois occasions. Le Régiment participe aussi à différentes autres missions et opérations de maintien de la paix en Égypte et à Chypre. Au cours des années 90, le Régiment a été déployé à deux reprises en Bosnie. En 2000, un détachement monté de dix-huit membres du LdSH(RC) a été invité à Londres pour célébrer le centenaire de la fondation du régiment Strathcona. À cette occasion, ces militaires en tenue de cérémonie complète ont joué le rôle de la Queen’s Life Guard à l’entrée de l’édifice Horse Guards pendant sept jours. Ceci constitue un grand honneur, car à ce jour le LdSH(RC) demeure la seule unité étrangère à avoir monté la garde pour la Souveraine à cet endroit. Depuis le début de la participation du Canada à la mission en Afghanistan, le Strathcona a envoyé dix escadrons dans ce pays, notamment des escadrons de blindés lors de huit rotations consécutives, entre 2006 et 2010.

Équipement

Armes

Véhicules

Communiqués avec nous

Lord Strathcona’s Horse (Royal Canadians)
C.P. 10500, succ. Forces
Edmonton, AB  T5J 4J5

Téléphone : 780-973-4011, Ext. 3018

Date de modification :