Politique environnementale de l’Armée canadienne

LGen Eyre

L’Armée canadienne met sur pied des forces terrestres efficaces au combat et polyvalentes afin d’atteindre les objectifs de défense du Canada. L’Armée prépare des soldats bien dirigés, bien entrainés, bien équipés et prêts à participer aux opérations tant au pays qu’à l’étranger. La nécessité de s’entrainer comme nous combattons peut avoir des impacts sur l’environnement.  En tant que Commandant de l’Armée, je demeure imputable et responsable des impacts environnementaux qui résultent de nos opérations et activités.

 L’Armée mènera ses activités de manière durable, fera preuve de diligence raisonnable et s’engage à:

  • Se conformer aux lois environnementales applicables et aux politiques environnementales du ministère;
  • Intégrer les considérations environnementales dans les processus décisionnels;
  • Améliorer la performance environnementale par le biais du système de gestion environnementale;
  • Minimiser les risques et les impacts environnementaux associés à la formation et aux opérations de l'Armée ;
  • Identifier les besoins en formation en matière d’environnement et assurer  leur exécution;
  • Sensibiliser et promouvoir les enjeux environnementaux; et
  • Contribuer aux objectifs établis dans la Stratégie énergétique et environnementale de la Défense.

Les commandants à tous les niveaux doivent s’assurer que les exigences énoncées dans cette politique sont mises en œuvre et communiquées au sein de leurs organisations. La participation active de toutes les organisations et du personnel qui soutiennent la mission de l’Armée contribuera à atteindre nos objectifs environnementaux.

signature de lgen Eyre

W-D. Eyre
Lieutenant-général
Commandant de l’Armée canadienne
août 2019

Nouvelles de l'environnement

Date de modification :